fbpx

Depuis quelques mois, j’ai commencé une thérapie et je vais vous expliquer pourquoi j’ai choisi la psycho-somatothérapie. J’ai toujours su que j’avais des problèmes en moi. Je n’ai jamais été bien dans ma peau, je n’avais pas beaucoup confiance en moi, j’avais peur de l’inconnu… De plus en plus, je me sentais en colère, perdue et j’avais des crises d’eczéma.

Je n’ai jamais fait le pas d’aller voir un psy car je n’avais jamais vécu de gros traumatisme et je ne me sentais pas légitime de suivre une thérapie.  Je me disais toujours “mais qu’est ce que je vais lui dire? ” Car il n’y avait pas de problèmes apparents dans ma vie. Pendant le premier confinement, j’ai complètement “pété un câble“. J’étais très en colère et je pleurais sans cesse. En trainant sur internet, au hasard j’ai découvert la psycho-somatothérapie. Cette méthode m’a intrigué.  J’ai fait mes recherches et il y avait une seule personne au Havre qui proposait cette thérapie. J’ai envoyé un mail et j’ai pris un rendez-vous.

psycho-somatothérapie

La psycho-somatothérapie c’est quoi?

Je ne suis pas une spécialiste, je vais vous expliquer très simplement. Dans cette thérapie, nous ne sommes pas assis à parler avec notre psy, c’est le corps qui entre en action. Nous parlons bien évidemment car les mots sont très importants mais le corps se rappelle de beaucoup de choses que l’esprit ne se souvient pas particulièrement.  Parfois, nous avons des douleurs que nous ne comprenons pas et c’est le corps qui parle car nous n’avons pas mis de mots sur nos maux.

La psy est à notre écoute et elle nous fait travailler avec différents exercices. Elle nous aide à écouter notre corps pour comprendre nos émotions et trouver des réponses à nos questions. J’étais complètement septique , je ne suis pas du tout le genre de personne qui arrive à écouter ses émotions et savoir ce qu’on ressent dans son corps.  J’avais vraiment peur de faire tous ces exercices mais j’ai tellement envie d’aller mieux que j’ai décidé de vraiment tout tester

Je ne vais pas vous raconter en détail car c’est très intime mais je vais vous expliquer les méthodes que j’ai faites pour le moment.

 

Le dessin

Pour la première séance nous avons fait du dessin. J’étais méga gênée car je ne sais pas dessiner. Mais c’était super intéressant! On peut ensuite analyser beaucoup de choses. Par exemple elle m’a demandé de dessiner ma famille, j’ai dessiné mes parents et frère et sœur mais pas mon mari et mes enfants…   On peut voir la taille des personnages, la façon dont on les a disposé…  Après, on a discuté avec ma psy et j’ai déjà compris certaines choses.

 

La pâte à modeler

Cette séance m’a beaucoup remuée. Je devais modeler les membres de ma famille les yeux fermés. Je pensais que je n’y arriverais pas. Pour certains membres de ma famille, j’ai pleuré en les modelant je sentais les émotions remonter. Ensuite nous avons parlé de chaque personne et j’ai à nouveau compris beaucoup de choses.

 

L’affirmation de soi

Malgré les apparences, je manque énormément de confiance en moi, je n’arrive pas à m’affirmer. Nous avons fait des exercices et j’étais vraiment très gênée de les faire.  J’ai dû répéter en boucle “moi Claire” et “non non” en tapant des pieds et des poings. Ensuite, j’ai du pousser des cris. Je n’étais vraiment pas à l’aise! Mais après je me suis sentie très bien!

 

L’EMDR

Cette méthode m’a complètement chamboulée. C’est une méthode où l’on doit faire des mouvements des yeux. C’est souvent utilisé pour les personnes ayant subi un choc traumatique. Pendant cet exercice, mon corps s’est complètement mis à trembler et j’ai tellement pleuré!

Le travail sur le corps

Je n’ai pas encore fini ce travail que nous faisons en plusieurs séances. Je le trouve trop intéressant. Nous avons dessiné sur une nappe blanche le contour de mon corps. Elle m’a ensuite donné des crayons, des feutres et des magazines. Je devais découper , colorier, écrire sur chaque partie de mon corps. Nous analysons chaque partie et j’essaie de voir ce que je ressens. Parfois je pleure, desfois je tremble… J’ai compris énormément de choses avec cet exercice.

 

Méditation guidée

J’ai du mal à faire de la méditation seule. Je pense toujours à trop de choses et j’ai du mal à rester sans rien faire. Avec la psy, je me concentre sur sa voix c’est plus facile. Nous avons été à la rencontre de mon enfant intérieur et j’ai fait des séances pour me détendre. C’est toujours très intéressant de voir la réaction de mon corps. Pour moi c’est toujours les pleurs et les tremblements. Lors d’une méditation j’ai eu une très grosse douleur à la gorge.

meditation

Maintien de position

A ma séance d’aujourd’hui, j’ai du rester immobile, genoux pliés et bassin en avant. Je n’ai pas pu tenir longtemps j’ai eu des tremblements, je pensais que j’allais tomber dans les pommes et j’avais envie de vomir. Ensuite encore une fois j’ai énormément pleuré!

 

Mon avis sur la psycho-somatothérapie

Comme je vous l’ai dit j’étais très septique mais curieuse! Très souvent gênée par les exercices. Quand elle me dit “quel animal seriez vous aujourd’hui?”Dites moi une forme qui vous fait penser à votre mari”, je ne sais jamais quoi répondre.

Le premier rendez-vous je ne savais pas quoi dire , j’ai commencé par lui dire que je n’avais pas de problème que j’avais une famille parfaite, une vie parfaite… Je me suis vite rendu compte que même si je n’ai pas de gros problèmes beaucoup de choses dans ma vie ont fait qu’aujourd’hui je manque de confiance, je stresse

J’ai compris beaucoup de choses et sur certains points je me sens beaucoup mieux.

J’ai encore un gros travail à faire. Ma psy pense que j’ai refoulé des choses de mon enfance. J’ai très peu de souvenirs et très souvent dans les exercices je pense à moi petite fille. J’ai très souvent des montées d’émotions et d’un coup je coupe tout!

C’est assez perturbant pendant des séances, je me mets à pleurer , mon corps tremble j’ai l’impression que je vais exploser et d’un coup je coupe tout. Je me sens idiote de m’être mis dans tous ces états. Il paraît que c’est dû au refoulement. Mon corps veut parler mais mon esprit me protège.

somatothérapie le havre

Je vous avoue qu’en écrivant ces lignes je pleure. J’aimerais tellement me sentir mieux et malgré le travail que j’entame j’ai l’impression que je ne vais pas y arriver. Je suis un peu découragée mais elle me dit que j’ai enfoui des choses depuis plus de 30 ans , donc je ne peux pas les ressortir en 2 mois. J’ai aussi un peu peur de savoir .

Du coup en ce moment c’est une période un peu compliquée, je reste positive mais parfois mon corps se rebelle: je suis en colère, je pleure sans raison apparente et j’ai des crises d’eczéma.

En tout cas je suis fière de moi, d’avoir entamé ce travail sur moi et je vous encourage vraiment à le faire si vous en ressentez le besoin. Ce que je trouve dommage c’est que les séances ne soient pas prises en charge. J’y vais toutes les semaines et une séance coûte 50 euro et certaines personnes ne peuvent pas se permettre.

J’espère que cet article vous aidera à mieux comprendre cette méthode.

 

Pin It on Pinterest

Share This