fbpx

Cela fait longtemps que je n’ai pas écrit un article personnel. Aujourd’hui je vais vous parler des problèmes de sommeil à la maison. En faite je le fais pas pour vous je le fais pour moi. Ce blog c est mon exutoire. Il est 5h du matin je suis en pleurs j avais le choix entre aller vider une bouteille de vodka ou écrire sur mon blog. Vu les problèmes que l’on traverse avec les enfants je vais éviter de me mettre à picoler.

Avant, d’avoir des enfants j avais des principes d’éducation mais ça c était avant!

Margaux a fait ses nuits à deux mois et tout a été parfait jusqu’à ses deux ans. Depuis le jour où je suis tombée enceinte de Leo les problèmes ont commencé. J’en parlais dans cet article : ICI. Nous avons trouvé une solution pour Margaux. Je pensais qu’avec ses problèmes de sommeil nous avions vécu l’enfer mais c’était avant d avoir Léo!

Léo adorable bébé a fait ses nuits lui aussi vers deux mois et a 8 mois le calvaire a commencé.

Au départ, il n’arrivait plus à s’endormir seul et les réveils nocturnes se sont fait de plus en plus fréquents. Il a sorti 8 dents en un mois. Nous nous sommes dit qu’il fallait être patient que ça allait passer. Puis des rhino, des rhumes, des otites… Et un jour tu comprends même plus pourquoi et comment ça a commencé mais ton enfant de 16 mois ne dort quasiment plus.

Alors je me plains sur les réseaux sociaux souvent en rigolant mais ça devient de plus en plus pesant. Tout le monde te donne des conseils c’est tellement gentil et en même temps tu n’en peux plus. Il y a beaucoup de bienveillance heureusement mais certaines personnes ne manquent pas de te rappeler que c’est ta faute que tu as laissé cette situation s’installer.

J’ avais de la chance car la plupart du temps c’est mon mari qui se réveillait la nuit pour rendormir Léo. Car si Margaux m’entendait me lever elle se levait aussi. Mais mon mari se lève tous les matins à 4h30 et je me retrouve avec les deux petits dans mon lit qui gigotent ou pleurent et je ne peux plus dormir.

Et puis mon mari a commencé lui aussi à fatiguer. Il a craqué et quand Léo se réveille la nuit,il le prend avec nous. Le jeu des lits a commencé nous passons d’un lit à l’autre selon le réveil des enfants. Je m endors avec Margaux dans un lit me réveille dans un autre avec Léo.

Nous avons emmené Léo chez l’ostéopathe, nous avons donné du sirop , de l’homéopathie … tout sans effet. Je suis allée voir un psy avec Léo mais sans effet non plus.

Et puis Margaux est partie une semaine en vacances et mon mari a travaillé une semaine en journée. Il partait vers 7h, il revenait à 17h pour repartir de 18h à 20h30. A partir de ce moment la Léo ne m’a plus lâché et ne voulait plus son père la nuit. Impossible  de se lever à tour de rôle maintenant je dois me lever toutes les nuits.

Tous les soirs mon mari va aux étrennes et je ne suis clairement pas habituée  à gérer seule les deux enfants pour le coucher. C’est extrêmement compliqué car Léo court dans tous les sens.

Et la je suis passée à un stade supérieur dans le pétage de plomb. Je dors en ce moment environ 4 heures par nuit. Je les entends déjà les commentaires en me disant que j’ai de la chance car je reste à la maison. Je ne suis vraiment pas sur que cela  soit une chance. Je dois aussi m occuper de Margaux et gérer ses humeurs car elle aussi subie les nuits pourries. Je dois aussi travailler à la maison et actuellement je n’y arrive clairement pas. Léo me colle non stop et quand il fait la sieste ce n’est pas suffisant pour tout ce que je dois faire.

J’ai aussi beaucoup de chance car mon mari et mes parents sont très présents mais malgré cela je n’en peux plus! J’ai bien essayé la crèche mais malheureusement il pleure tellement que j’arrive pas à me décider à le laisser.

Je reçois beaucoup de conseils notamment que je dois le laisser pleurer mais je n’ y arrive pas en tout cas avant je n y arrivais pas. Je le laisse de plus en plus pleurer.

Et cette nuit je suis devenue folle! J’ai craqué j’ai remis Léo dans son lit et je l’ai laissé hurler à la mort. Le pire c’est que cela ne m’a pas fait mal du tout et je ne culpabilise même pas! Je suis arrivée à un point où les hurlements de mon fils ne me font plus mal alors qu’avant je ne supportais pas la moindre larme.

Pendant un instant, j’ai compris comment des mères arrivaient à secouer un peu trop fort leur enfant. Mes mots sont durs j’ai du mal à croire que j’écris ça mais j’avais envie de le frapper! Je ne l’ai évidemment pas fait mais rien que de le penser c’est horrible.

Et la je pleure, je pleure et je me demande pourquoi on ne m’a pas prévenue qu’être maman s’était aussi dure.

Je ne parle à mon mari que pour lui hurler dessus, je n’ ai aucune patience pour jouer avec Margaux , j’ ai l’impression de passer à côté des premières années de Léo.

Je me remets constamment en question, je me demande si j’étais faite pour être maman. Je stresse car je n’arrive pas à travailler. Ma maison ne ressemble plus à rien. Je culpabilise car Margaux ne peut plus dormir tranquille…

Et la tout de suite, j’ ai plus envie de rien tout. Je sens la dépression qui revient ou le manque de sommeil me rend folle. Il faut dire qu’ aujourd’hui j’ai été voir ma cousine en fin de vie à l’hôpital donc mes émotions sont intenses.

En lisant ces lignes , vous avez sûrement pitié de moi ou alors vous vous reconnaissez peut être un peu.

En tout cas, je vous demanderai comme toujours de la bienveillance. Cet article est confus car il n’est même pas 6heures du matin ,je pleure et je manque de sommeil.

Mon mari était sur la route du travail et je lui ai demandé de rentrer car je sens que je perds pied. Léo hurlait à la mort dans son lit et je ne sais pas comment j’aurais eu la force de m’occuper d’eux.

Alors oui il y a pire comme situation et certaines sont mères célibataires ou connaissent des problèmes de santé pour leur enfant. Mais je n’y peux rien je n’arrive pas à gérer MA situation.

Je me plains encore et peut être qu’ après quelques heures de sommeil je trouverais ça ridicule d’avoir écrit cet article. Mais la tout de suite,j’en avais trop besoin.

Je ne sais pas comment finir cet article car l’écrire ne m’a pas complètement soulagée.

Je vais finir par vous dire merci car sans votre présence quotidienne je pense que j aurai craqué depuis longtemps.

J espère que le prochain article que j’écrirai s’appellera «comment j ai gérer les problèmes de sommeil de mes enfants».

ReçoisGRATUITEMENTton guide de 24 idées de publications facebook.

A toi lesuccès sur ta page!

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This