fbpx

Comme je vous l’ai déjà dit j’ai fait une formation cette année “la Business Girl Academy” et j’ai rencontré beaucoup de femmes exceptionnelles. Aujourd’hui, je vous présente Myriam c’est une femme discrète et talentueuse. C’est aussi une maman très courageuse qui bosse très dur pour réaliser ses rêves. Comme moi, elle ne supportait plus d’être salariée et elle a eu le courage de quitter son travail pour lancer son activité.

Peux tu te présenter ? Où habites-tu ? As-tu des enfants ?

Coucou, je m’appelle Myriam, je suis maman de 2 petits garçons et j’habite en région parisienne.

 

Quelle est ta situation professionnelle ?

J’étais en CDI, puis à la naissance de mon deuxième, j’ai pris un congé parental et là, je viens juste de demander ma rupture conventionnelle afin de créer mon entreprise.

 

Nous nous sommes rencontrées dans une formation, peux tu nous expliquer quel projet tu prépares ?

Je me suis inscrite à la formation de la BGA car je cherchais un moyen de ne plus retourner travailler en tant que salariée.

J’en avais assez de cette hypocrisie quotidienne, du manque d’humanisme (alors j’étais dans un secteur censé être humain), d’être contrainte par les choix d’autrui.

A côté de cela, ma vie familiale devenait également compliquée à gérer avec le diagnostic d’autisme de mon ainé et l’arrivée du second.

Etant quelqu’un qui a besoin d’être actif en permanence, j’ai commencé à répondre à toutes mes attentes.

Mon projet, lorsque je me suis inscrite à la formation, n’était pas très clair, mais je savais que je devais me former pour avancer.

 

As-tu su dès le départ ce que tu voulais faire ?

A la base, j’étais partie sur un blog afin d’aider les mamans d’enfants autistes.

Puis, à mi-chemin, j’ai décidé de me consacrer à la nouvelle passion que je m’étais découverte, à savoir la création de sites internet.

 

Quelles sont les difficultés que tu rencontres dans ton projet?

Ma grosse difficulté c’est la gestion du temps avec les enfants mais aussi le fait que je n’ai pas de limites.

Je peux travailler des heures, le jour, la nuit, je ne m’arrête pas tant que je peux !

Le problème, c’est que mon corps n’apprécie pas et qu’au bout d’un moment, il finit par me le faire savoir.

 

 Comment arrives tu à concilier la vie de maman et le développement de ton projet ?

Je travaille lorsque mon grand est à l’école, plutôt le matin, l’après-midi également si le petit fait la sieste et parfois le soir, si je ne suis pas fatiguée.

Quelles sont les plus grandes difficultés que tu aies rencontrés en tant que maman ?

La gestion du temps !

 

 Quels conseils donnerais tu aux mamans qui n’osent pas se lancer ?

Lancez-vous, vous allez découvrir un autre monde que l’on ne soupçonne pas !!!

Ce n’est pas facile tous les jours mais lorsque vous l’aurez fait, vous aurez de quoi être fière !!!!

 

Quand j’ai commencé la formation comme Myriam j’avais un autre projet, je voulais faire un blog sur l’éducation bienveillante. Cette formation nous a permis de nous révéler. J’ai décidé d’aider les mamans à développer leur page facebook et Myriam se lance dans la créations de site, blog , logo… C’est d’ailleurs elle qui a fait quasiment tout mon blog, sans elle je me serais arraché beaucoup de cheveux.

Encore une femme qui m’inspire car malgré sa timidité , elle sort de sa zone de confort et essaie chaque jour de se dépasser. C’est une sacré bosseuse et en plus avec deux enfants à la maison je peux vous dire que ce n’est pas tous les jours faciles!

Vous pouvez retrouver Myriam sur:

 Et vous quelles femmes vous inspirent?

 

Pin It on Pinterest

Share This